[RENCONTRE AVEC] SERGE PETITDEMANGE

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

L’écriture peut encore être redoutable. La plume, peut encore « tuer », changer le cours des choses…

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

La vie de mes concitoyens, l’avenir de la France.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

L’affaire Pélican, John Grisham.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Honneur - Valeur - Discipline

5. Quelle est votre citation favorite ?

Ne pas subir (Maréchal Delattre de Tassigny).

6. Quel est votre mot préféré ?

Avenir.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Tous les jours, les évènements commandant.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

La Bible.

A défaut : la prochaine Constitution.

9. Stylo ou clavier ?

Les 2.

10. Le mot de la fin ?

A bientôt.

Ancien officier marinier de la Marine nationale, Serge Petitdemange a toujours grandi dans le respect de l’honneur, de la patrie et du civisme. Aujourd’hui, le fondateur du mouvement Renaissance de la République Française tire la sonnette d’alarme : que sont devenues toutes nos valeurs morales ?

Atterré par une classe politique qu’il ne cautionne pas depuis le président Mitterrand, Serge Petitdemange honore son devoir de citoyen à sa manière. Son postulat est clair : il est vital, pour notre nation, de revenir aux fondamentaux de la République. Ainsi, il interpelle depuis des années les membres de nos gouvernements successifs, courriers recommandés à l’appui, sur leurs déclarations, leurs mensonges et leurs abus de pouvoir. Pour ce faire, il s’appuie sur l’actuelle Constitution et la Déclaration des principes essentiels de l’ordre social et de la République, appelée aussi Déclaration des Devoirs de l’Homme et du Citoyen. En livrant le contenu de ses missives, il témoigne de sa volonté impitoyable de dénoncer la trahison, la lâcheté, l’asservissement, l’escroquerie et la corruption de la classe politique.

Car nul n’est au-dessus des lois.

Avis de l'éditeur :

Également fondateur de l’association « Zen et Courtois » qui lutte contre les mauvais conducteurs, Serge Petitdemange livre avec cet essai le résumé de plus de 30 ans d'engagement. Patriote et citoyen convaincu, il entend prouver la supériorité des lois à chacun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *