[RENCONTRE AVEC] NICOLE GIBELIN

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

La Comtesse de Barranquilla c'est l'histoire d'une femme exceptionnelle, d'une riche Américaine qui débarque dans la ville colombienne de Barranquilla où son mari va ouvrir la première usine de Coca-Cola à l'extérieur des Etats-Unis. Nous sommes en 1925. Désorientée, déboussolée par ce qu'elle voit, elle s'interroge. Il est évident que le duc de Worthrop, son mari, va accomplir sa mission et donc s'établir ici. Mais elle? Va-t-elle repartir? Divorcée?
Non. Elle décide de rester, par amour mais aussi par tempérament. Dans sa vie, rien ne lui résiste, pas même ce pays  qu'elle finira par aimer. Elle deviendra sa meilleure ambassadrice, auprès de Roosevelt comme durant la seconde guerre mondiale…

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les voyages, les rencontres.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Tous ceux que j'ai lus et que j'ai aimés. Proust, Duras entre autres.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Optimisme, volonté, action.

5. Quelle est votre citation favorite ?

Aucune.

6. Quel est votre mot préféré ?

Ça change.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Là aussi ça change, au fil du temps. En ce moment c'est le matin.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Celui que j'ai été capable d'écrire : La Comtesse de Barranquilla.

9. Stylo ou clavier ?

Clavier.

10. Le mot de la fin ?

Pourquoi pas ?

LIRE UN EXTRAIT

AVIS ÉDITEUR : 

Nicole Gibelin dévoile ici un voyage épique en Colombie à travers le portrait d’une femme déterminée à jouer un rôle dans l’histoire. Vivant et exaltant, son récit témoigne d’une époque incroyable faite d’euphorie et d’insouciance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *