[FOCUS] LES ÉCRIVAINS À L’ÉCOLE AVEC THIERRY DE GREEF

Auteur de trois ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon, Thierry  De Greef est un un auteur belgo-canadien vivant à Montréal depuis 2001. Après un entretien avec l'institutrice de sa fille, il décide de proposer la création d'un atelier de création théâtrale et de stimulation de la créativité à l'école. Retour sur cette initiative originale.

Sur la base de la pièce Le Chemin d’Heming, l’auteur invite les élèves, du primaire ou du secondaire, à créer un monde où une personne vivant en huis clos, comme un gardien de phare (Émile), crée des liens avec des personnages secondaires pour ne pas sombrer dans la folie ou ne pas rester seule. La vision peut être rationnelle (le personnage est atteint de maladie mentale) ou alors onirique, comme un conte (Alice au pays des merveilles); le texte de la pièce ne le dit jamais et laisse aller le lecteur à la libre interprétation. Émile, vivant dans son phare, a autour de lui quelques personnages mythiques, comme Ulysse le héros grec, Amandine la sirène et Charles Nungesser l’aviateur dont l’avion s’est abîmé en mer.

Cette construction théâtrale en huis clos a pour but de permettre aux élèves de se créer un monde soit totalement imaginaire ou faisant référence à des univers qui leur sont propres et qu’ils connaissent.

Plan de l’atelier :

  1. Présentation de la pièce Le Chemin d’Heming : résumé de l’histoire et structure créative présentée (guide et structure).
  2. Atelier de groupe et de création d’une scène ou deux. Placer le contexte avec un léger synopsis, avant et après. Création d’une scène et des personnages. Atelier d’écriture.

Présentation aux autres élèves de la classe dans un jeu d’acteur. Cette partie démontre aux enseignants que les élèves sont des acteurs nés et qu’ils ont un plaisir certain à découvrir le jeu et le théâtre de cette façon. Découverte de la musicalité des mots et du pouvoir de l’écriture « orale ».

Source : Les écrivains à l'école

<<Retrouvez tous les ouvrages de Thierry de Greef>>

"Le chemin d’Heming"

Émile, il pourrait être accroché au phare de la Veille ou à celui d’Ar Men, le nom n’a pas d’importance finalement. Il aurait pu être marin. Il est le gardien de ce phare qui lutte et qui veille. On le croit seul, mais il ne l’est pas. Bien entouré, dans un huis clos forcé, au milieu des éléments déchaînés.

Il y a Ulysse, son ami de longue date, qui ne sait trop ce qu’Homère attend de lui. Il y a Amandine, celle de la mer, l’onde claire des courants et la voix des marins. Il y a aussi Charles, l’aristocrate au grand nom mondialement connu excepté d’Émile. Charles Nungesser est tombé de haut, son Oiseau Blanc s’est abîmé. En mer.

"Anonyme est la mort" suivi de "La mort est anonyme"

Un roman noir en deux livres, une histoire en miroir, une mécanique oppressante.

La vérité de la mort est un mensonge.

Auteur belgo-canadien, TDG vit à Montréal. Il écrit et dessine depuis toujours, et place audacieusement la création artistique au cœur de sa réflexion. Après Le chemin d’Heming, sa première pièce de théâtre, il déploie tout son talent et son imagination dans un thriller inattendu et déstabilisant.

 

<<Retrouvez l'interview de  Thierry de Greef>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *